Epargne salariale : 2 422 euros par salarié en moyenne28/08/2017  



En 2015, 7 millions de salariés ont bénéficié d’un complément de rémunération (prime de participation ou d’intéressement, ou abondement de l’employeur sur un plan d’épargne entreprise ou un plan d’épargne retraite collectif). Le plan d’épargne entreprise (PEE), qui couvre 46,3 % des salariés, demeure le plus répandu des dispositifs car il sert de principal support de versement des primes de participation et d’intéressement.

Pour ces quatre dispositifs, près de 16,9 milliards d’euros ont été distribués en 2015 par les entreprises, dont 16,4 pour les seules entreprises de 10 salariés ou plus, soit une hausse importante de 7,4 % par rapport à 2014. Les sommes versées au titre de la participation ont augmenté pour la première fois depuis 2010 tandis que l’abondement distribué sur les plans d’épargne retraite collectif (Perco) a ralenti après la hausse de 2014. Les sommes versées au titre de l’intéressement, de l’ordre de 8 milliards d’euros en 2015, représentent quasiment la moitié des versements.

L’ensemble de ces compléments de rémunération a continué de progresser (+4,8 %) pour atteindre 2 422 euros en moyenne par salarié bénéficiaire. C’est dans les grandes entreprises et dans certains secteurs d’activité (énergie, activités financières et assurance, cokéfaction et raffinage) que ces dispositifs sont les plus répandus.

 

 


 Autres articles sur le même sujet :
Epargne salariale, les Français jouent les « fourmis »

Selon une enquête réalisée par Europe 1 sur les choix des salariés concernant leur épargne salariale, "60 % des salariés sont des fourmis" et optent pour un blocage de leur participation pendant 5 ans.

Intéressement : nouvelles règles d’affectation

Un décret d'application de la loi Macron, publié mercredi au Journal officiel, précise les nouvelles modalités d'information du salarié concernant l'affectation des sommes qui lui sont versées au titre de l'intéressement.

Retraite : combien valent les trimestres en 2016 ?

Les assurés âgés de plus de 20 ans et de moins de 67 ans peuvent procéder à un rachat de trimestres au titre des années d'études supérieures et des années civiles validées par moins de quatre trimestres.

Les performances des placements à l’essai

L'Institut de l'Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) vient de publier son étude annuelle sur la performance des placements sur courte, moyenne et longue période, comparant les performances de l’immobilier sous toutes ses formes.

Nette progression de l'épargne salariale

Les actifs gérés au titre de l'épargne salariale par le biais des PEE et des PERCO atteignent 119,8 milliards d'euros au 30 juin 2015, soit une progression de 9 % par rapport au 31 décembre 2014 et de plus de 8 % sur un an.

PERCO pour tous

Les PERCO (plans d'épargne pour la retraite collectifs) ont poursuivi leur développement en 2014. Près de 1,8 million de salariés détiennent un PERCO.