Epargne salariale, rien ne bouge !28/08/2017  



"Nous ne toucherons pas à la fiscalité de l'épargne salariale", a-t-il déclaré sur RTL. "Cette épargne salariale, aujourd'hui, elle n'est pas fiscalisée à l'impôt sur le revenu, nous ne toucherons pas à cela", a-t-il poursuivi. Le Premier ministre Edouard Philippe a précisé mi-juillet que l'instauration d'un prélèvement forfaitaire unique (PFU) d'environ 30% sur les revenus de l'épargne - une promesse de campagne d'Emmanuel Macron - se ferait en 2018.


 Autres articles sur le même sujet :
Nette progression de l'épargne salariale

Les actifs gérés au titre de l'épargne salariale par le biais des PEE et des PERCO atteignent 119,8 milliards d'euros au 30 juin 2015, soit une progression de 9 % par rapport au 31 décembre 2014 et de plus de 8 % sur un an.

Les salariés seront mieux informés sur l’épargne salariale

La loi Macron comprend des dispositions relatives à l'épargne salariale, notamment sur le livret d'épargne salariale et sur les frais de tenue de compte-conservation.

Les performances des placements à l’essai

L'Institut de l'Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) vient de publier son étude annuelle sur la performance des placements sur courte, moyenne et longue période, comparant les performances de l’immobilier sous toutes ses formes.

Réforme du RSI en vue

L'ancien ministre Bruno Le Maire va déposer une proposition de loi pour réformer le régime social des indépendants (RSI) pour instaurer notamment un "droit à la retraite" et un "bouclier social", alors qu'un rapport parlementaire sur le RSI est remis lundi à Matignon.

Epargne salariale, les Français jouent les « fourmis »

Selon une enquête réalisée par Europe 1 sur les choix des salariés concernant leur épargne salariale, "60 % des salariés sont des fourmis" et optent pour un blocage de leur participation pendant 5 ans.

L’épargne encore trop méconnue

Les Français s'estiment "prudents" et "pas assez informés" au sujet des produits d'épargne.