Assurance-vie : Bercy rassure (un peu) les épargnants !28/08/2017  



La loi Sapin II, relative à la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique a modifié sensiblement les règles concernant les retraits sur les contrats d’assurance vie. Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), présidé par le ministre de l’Economie et des Finances, peut désormais « suspendre, retarder ou limiter temporairement, pour tout ou partie du portefeuille, le paiement des valeurs de rachat, la faculté d’arbitrages ou le versement d’avances sur contrat.»
Un véritable coup de grisou pour les épargnants ! Depuis le gouvernement n’a de cesse de vouloir rassurer les épargnants. Interrogé par un sénateur s’inquiétant de l’impact des dispositions issues de la loi "Sapin 2" du 9 décembre 2016 en matière d'assurance-vie, le ministère de l’économie et des finances s’est voulu rassurant en rappelant que les limitations que pourraient décider le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) visent seulement les actions déclenchées à la demande du souscripteur, à savoir, comme le dispose la loi, le paiement des valeurs de rachat, la faculté d’arbitrage ou le versement d’avances. En revanche, le paiement des capitaux à la suite du décès de l’assuré ou au terme du contrat n’est pas concerné, de même que le service des rentes viagères. Nous voila rassurés !

 


 Autres articles sur le même sujet :
L’assurance retraite en légère baisse

L’ensemble des cotisations des contrats d’assurance retraite souscrits auprès des sociétés d’assurances s’élève à 10,9 milliards d’euros en 2014, soit une légère baisse de 0,4 %.

Intéressement : nouvelles règles d’affectation

Un décret d'application de la loi Macron, publié mercredi au Journal officiel, précise les nouvelles modalités d'information du salarié concernant l'affectation des sommes qui lui sont versées au titre de l'intéressement.

Que valent les contrats Associatifs en Assurance-Vie ?

Plusieurs Associations d'épargnants ont souscrit des contrats d'assurance vie au profit de leurs adhérents. A côté de l'AFER, la plus connue d'entre-elles, on peut citer également Gaipare, AGIPI, Fapes et Adif. Mais que valent réellement ces contrats pour les épargnants qui souhaitent y placer leur épargne ?

Bilan de l'assurance vie en 2015

Comme prévu, les rendements servis en 2015 pour les contrats d'assurance vie n'ont pas été excellents.

Epargne salariale, les Français jouent les « fourmis »

Selon une enquête réalisée par Europe 1 sur les choix des salariés concernant leur épargne salariale, "60 % des salariés sont des fourmis" et optent pour un blocage de leur participation pendant 5 ans.

2,90 % en 2016 pour le fonds euros du contrat Gaipare selectissimo

2,90 % en 2016, c'est la taux de rendement du fonds en euros du contrat d'assurance vie de l'Association Gaipare. Le contrat géré par l'assureur Allianz continue, année après année à afficher des performances très au dessus de la moyenne des contrats concurrents, estimé à 1,80 %, pour l'année 2016. Ces bonnes performances vont sans aucun doute continuer à attirer les épargnants souhaitant privilégier la sécurité pour leur épargne.