Droits de succession : quels sont les frais déductibles ?29/04/2019  



Comme vient de rappeler le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, seules sont déductibles du passif successoral les dettes personnelles du défunt au jour de la succession (CGI, art. 768). Or, tel n’est pas le cas des commissions d’agences immobilières ayant pris naissance après le décès. Lorsque des héritiers font appel à une agence immobilière pour vendre un bien immobilier dépendant d’une succession, les honoraires et les frais ne sont pas déductibles . Du coup, les héritiers se retrouvent contraints de devoir payer des droits de succession sur une somme qu’ils n’ont pas effectivement perçue. Pour autant, Bercy n’envisage pas de déroger à ces règles, car il estime que « suite à un décès, l’héritier ou légataire bénéficie d’une augmentation de la valeur de son patrimoine d’un montant égal à la valeur des biens transmis au jour de la succession ».
Quelques exceptions subsistent de façon à permettre de déduire certaines dettes nées postérieurement au décès. Il en va ainsi des frais funéraires (CGI, art. 775) et des loyers ou indemnités d’occupation remboursés par la succession au conjoint survivant ou au pacsé (CGI, art. 775 quater). Petite astuce : les vendeurs peuvent mettre les frais d’agence à la charge des acquéreurs et récupérer les sommes investies lors du règlement d’une succession.


 Autres articles sur le même sujet :
Terrain agricole : comment éviter la préemption ?

Il est possible de vendre ou d'acheter des terrains agricoles en échappant au droit de préemption de la Safer. Tel est le cas, selon la Cour de cassation, si la vente regroupe à la fois des biens agricoles et des biens non agricoles.

Quels droits de succession pour une SCI étrangère ?

Il n’y a pas de droits de succession sur les parts d'une SCI monégasque possédant des immeubles en France.

Spéculation immobilière : Saint Barth met un coup de frein

La taxe sur les plus-values immobilières, qui s'applique à Saint-Barth également à la résidence principale, s'élèvera à 35% si le vendeur occupe son bien depuis moins de cinq ans, au lieu de 20% en cas d'occupation antérieure.

Le calcul des droits de succession de l'assurance-vie est constitutionnel

Le Conseil constitutionnel a, sans réserve, déclaré conforme à la Constitution l'article 757 B du Code général des impôts qui prévoit que, en matière d'assurance-vie, les sommes versées au décès de l'assuré à un bénéficiaire déterminé sont soumises aux droits de succession.

Déficit foncier : Rien n'est perdu en cas d'arrêt de location

Lors de la réalisation de travaux dans un bien loué, les dépenses peuvent être déduites. Mais à condition de louer le bien pendant trois ans à la suite des travaux.

Les conditions d’imputation du déficit foncier

L'imputation sur le revenu global des déficits fonciers n'est possible que si le bien continue d'être loué pendant 3 ans après ladite imputation.